L'essaimage est le moyen qu'on les abeilles de conquérir de nouveaux territoire à des fin de survie de l'espèce, nouveau lieu et brassage génétique pour fécondation de la jeune reine  Il a lieu au printemps presque toujours  entre midi et 16 heures, les jours de beau soleil. Ses causes en sont multiples et tout part d’un manque. Le manque de place au sein de la ruche, le manque de phéromones de la reine,  le manque de ressource autour de la ruche,  le manque de salubrité dans la ruche, le manque de stabilité de l’espèce d’abeille… etc. c’est une grosse perte pour l’apiculteur car les essaims sont composés de plus de la moitié des abeilles de la ruche, chargées dans leur jabot de 3 miels pour 3 jours d’autonomie. L’idéal c’est de les capturer des leurs sorties des ruches.

Souvent posés sur des branches, les abeilles essaimeuses se regroupent  a proximité du rucher, sur une branche plus ou moins haute. L’apiculteur n’a que quelque minute pour cueillir l’essaim en partance pour son nouveau lieu qui a déjà choisi.

Cette année plusieurs essaims se sont posés à proximité de mon rucher.

Deux techniques s’imposent.

Un  balayage délicat de la branche avec une brosse à abeilles

 

Une capture dans un sac, un attrape essaim quand l’essaim est haut et en forme de poire.

Dans tous les cas, il faut laisser la ruchette de capture  fermée sous l’arbre  mais avec juste une petite ouverture afin que la totalité des abeilles rejoigne la reine.

ESSAIMAGE SOUS CHATAIGNIER

RUCHETTE ESSAIM ABEILLE REJOIGNAT LA REINE

UN NOUVEAU STYLE DE TENUE APICOLE